Etreintes brisées - Los abrazos rotos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etreintes brisées - Los abrazos rotos

Message  Barbatruc le Mar 9 Juin - 7:41

Dernier Almodovar ayant participé à Cannes.

Vu hier lundi 8 juin 2009 et en espagnol s'il vous plait. Bon sous titré français ok mais bon

Pas mal. Bon scénario - bien ficelé. Quelques clin d'oeil à des films précédents ("Femmes au bord de la crise de nerfs" - "Qu'ai je fait pour mériter ça" - "La fleur de mon secret" pour ceux que j'ai "trouvés")

Quelques longueurs cependant. Le film dure 2h10 - il pourrait ne durer qu'une heure trente.
Le choix et le jeu des acteurs sont de grande qualité - C'est Blanca Portillo (qui joue le rôle de la voisine malade dans "Volver") qui partage l'affiche avec Penelope Cruz et Lluis Homar. On retrouve Rosy De Palma et Chus Lampreave (actrices fétiches de Almodovar qui jouent un binôme mère/fille complètement hystérique et délirant dans "La Flor de mi segreto" avec Marisa Paredes) pour des appartions trop courtes dans ce film, quelques secondes seulement - dommage Sad

Un bon film à aller voir. Ce n'est pas le chef d'oeuvre du siècle ni le meilleur film qu'Almodovar ait fait il vaut quand même la peine. Petit bémol, on ne retrouve plus l'esprit kitch à donf des débuts. Sans doute parce que les personnes évoluent - ce n'est sans doutes pas plus mal.

Synopsis (piqué sur Allo ciné - comme d'hab')


Dans l'obscurité, un homme écrit, vit et aime. Quatorze ans auparavant, il a eu un violent accident de voiture, dans lequel il n'a pas seulement perdu la vue mais où est morte Lena, la femme de sa vie.
Cet homme a deux noms : Harry Caine, pseudonyme ludique sous lequel il signe ses travaux littéraires, ses récits et scénarios ; et Mateo Blanco, qui est son nom de baptême, sous lequel il vit et signe les films qu'il dirige. Après l'accident, Mateo Blanco devient son pseudonyme, Harry Caine. Dans la mesure où il ne peut plus diriger de films, il préfère survivre avec l'idée que Mateo Blanco est mort avec Lena, la femme qu'il aimait, dans l'accident.
Désormais, Harry Caine vit grâce aux scénarios qu'il écrit et à l'aide de son ancienne et fidèle directrice de production, Judit García, et du fils de celle-ci, Diego. Depuis qu'il a décidé de vivre et de raconter des histoires, Harry est un aveugle très actif et attractif qui a développé tous ses autres sens pour jouir de la vie, sur fond d'ironie et dans une amnésie qu'il a volontairement choisie ou, plus exactement, qu'il s'est imposé. Il a effacé de sa biographie tout ce qui est arrivé quatorze ans auparavant. Il n'en parle plus, il ne pose plus de questions ; le monde a eu vite fait d'oublier Mateo Blanco et il est lui-même le premier à ne pas désirer le ressusciter...
Une histoire d'amour fou, dominée par la fatalité, la jalousie et la trahison. Une histoire dont l'image la plus éloquente est la photo de Mateo et Lena, déchirée en mille morceaux.




Et la bande annonce - en español por favor

http://www.youtube.com/watch?v=ajyDyrLQs5g
avatar
Barbatruc
Dormeur
Dormeur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum