Bienvenue chez les Ch'tis: un discutable succès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bienvenue chez les Ch'tis: un discutable succès

Message  Aline le Ven 3 Avr - 11:59


Oui je sais, voilà un bon moment que ce film est sorti, cassant la baraque un peu partout en France, racheté même par Will Smith qui veut en faire une comédie à l'américaine.
Rien de nouveau donc, juste l'envie de dire que 20 millions d'entrées pour cette petite comédie populaire, c'est inquiétant.
Soyons honnêtes, ce film ne casse pas trois pattes à un canard. Le ressort comique est des plus usés: situations de la vie quotidienne pourtant inhabituelles (la vie d'un gars du Sud dans le Nord), jeux de mots (les chiens, les siens), quiproquo ("j'lui dis quoi"), comique de gestes (la tournée en vélo), et un soupçon de moquerie (stéréotypes sur les gens du Nord, accent). Danny Boon n'a rien inventé! Alors pourquoi un tel succès? Pourquoi un engouement si fort pour une histoire banale, amitié improbable entre deux hommes différents, qui finissent par ne plus se quitter? Qu'est ce qui différencie Philippe Abrams et Antoine, de Stanislas Lefort et Augustin Bouvet (La Grande Vadrouille)? Quelques dizaines d'années et c'est là que ça devient préoccupant.
Loin de moi l'idée de critiquer le sens de l'humour de mes concitoyens, je n'ai pas cette prétention.
Car finalement, n'est-ce pas autre chose que l'apologie d'un sectarisme digne d'un Adolf à l'accent nasillard? Car quoi? Si le film a eu tant de succès et surtout dans le nord de la France, n'est-ce pas par revendication territoriale? N'est-pas par communautarisme primaire?
Il est d'ailleurs étonnant de constater le tollé que provoqua, quelques semaines après la sortie du film, cet incident dans un stade de foot. Un drap déplié, présentant des injures à l'encontre des gens du Nord, surfant sur le succès du film et tout de suite on a crié au racisme, à la ségrégation, à l'insulte. La réaction aurait-elle été différente AVANT les Ch'tis? Et finalement, le message est-il si différent? Certes l'un est dénué d'humour, ne cherchant que la provocation. Mais à mon sens la seule vraie différence, c'est que "les Ch'tis" a été écrit par un Ch'ti. Alors tout de suite, ce n'est pas de l'insulte raciale, c'est de l'auto-dérision. Subtile, la nuance...
D'ailleurs, on a demandé à Danny Boon de s'exprimer sur cet incident. Pourquoi? Est-il le seul en droit de critiquer sa région? Est-il le porte-parole officiel du Nord?

Alors moi, ça m'inquiète. "Taxi", en son temps, était un avant-gout de ce nationalisme rampant. Succès populaire aussi, qui donna de Marseille une image stéréotypée qui, comme tout stéréotype, est exagérée, insultante et cloisonnée... A l'heure de l'Europe, on met en exergue les particularités régionales, de façon faussement comique, au détriment de l'Union du pays... Et ça, ça me laisse songeuse...
Qu'on l'ait fait, dans les années 60, à peine 20 ans après un conflit mondial, sorte d'exutoire presque légitime, c'est une chose. Qu'on le fasse aujourd'hui, dans un contexte géopolitique incandescent, c'en est une autre...
A quand un "Bienvenue chez les gros", ou un "Bienvenue chez les citadins de plus de 25 ans et demi célibataires sans enfants hétérosexuels en CDD végétariens et anti-mondialisation?
avatar
Aline
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum